Campus Agricole

campus

Il s’agit d’un projet ambitieux soutenu par l’AFU depuis plusieurs années. Il s’inscrit au cœur de la mission de la Fraternité de l’Incarnation qui, depuis 40 ans, est de revaloriser le métier d’agriculteur et de former les jeunes pour une agriculture plus rémunératrice et plus respectueuse de l’environnement.

Prolongement de l’actuel centre entrepreneurial agricole (CEA) créé en 2006, le campus regroupe les bâtiments réservés à l’enseignement et à la vie des étudiants, les terrains d’expérimentation agricole, une nouvelle ferme pilote ‘agro-écologique’ et un nouveau centre de production d’aliments pour le bétail. La construction du chantier a démarré en 2012.

Il a d’abord fallu clôturer le terrain de 5 hectares, le baliser, créer une réserve d’eau, puis démarrer la construction des bâtiments. Ils sont en cours d’achèvement .Salles de cours, réfectoire, cuisine, dortoirs des filles et des garçons, sanitaires, logement du gardien sont quasi terminés. Reste à réaliser des puits pour les sanitaires et l’irrigation, l’acheminement de l’électricité et les aménagements intérieurs.

La poursuite des travaux nécessite en 2016 un investissement de 112 000 euros. Les terres ont été labourées, des parcelles tracées sur lesquelles les étudiants apprennent, cultivent et travaillent. Avec la participation d’experts agronomes amis Jean Yves CLAVREUL et Joseph MICHEL, la formation dispensée s’améliore en particulier sur les thèmes de la conservation des sols, la foresterie, l’amélioration des plantes fourragères et donc de l’élevage, les cultures vivrières en rotation, les cultures maraîchères en contre-saison sèche et la riziculture.

Centre Entrepreneurial Agricole (CEA)

campus

Au sein du centre entrepreneurial agricole créé en 2006, les étudiants apprennent les cultures maraîchères, la plantation de bananiers, le reboisement, la pisciculture, l’apiculture, l’élevage, la boucherie-charcuterie. Des agronomes étrangers bénévoles contribuent à donner un enseignement adapté aux réalités locales.

Le CEA est un lieu d’enseignement unique. La formation des entrepreneurs agricoles allie des cours théoriques (agronomie, économie, comptabilité, informatique, langues...) au travail de la terre et à des stages pratiques sur les terres de la famille des étudiants. Les étudiants ont aménagé un lac collinaire pour l’irrigation et vendent leur production à la coopérative locale, couvrant ainsi une partie de leurs frais de nourriture.

Les candidatures affluent de tout le pays mais les conditions matérielles des étudiants ne sont pas satisfaisantes. Elles le deviendront grâce le campus agricole. En 10 ans, le CEA a formé plus de 1 600 jeunes à l’agriculture. Les résultats sont encourageants. Le coût de fonctionnement du CEA en 2015 a été d’environ 200 000 euros.

Il y a eu moins d’étudiants que les années précédentes en raison des contraintes financières. Avec l’aide de l’association Les Pélicans, des fondations Anber, LVMH, l’AFU a pu y contribuer à hauteur de 61 000 euros.