Campus Agricole

campus

La création du campus agricole a permis à l’Ecole d’Entreprenariat Agricole, créée en 2006, de se développer et d’offrir aux étudiants une formation agricole plus poussée ainsi que de meilleures conditions matérielles.

Il regroupe les bâtiments réservés à l’enseignement et à la vie des étudiants, les terrains d’expérimentation agricole, une ferme pilote agro-écologique, et un centre de production d’aliments pour le bétail.

Il s’agit d’un projet ambitieux soutenu par l’AFU depuis plusieurs années. Il s’inscrit au cœur de la mission de la Fraternité de l’Incarnation qui est de revaloriser le métier d’agriculteur et de former les jeunes pour une agriculture plus rémunératrice et plus respectueuse de l’environnement.

Ce chantier fut long et difficile : démarré en 2012 , il est maintenant presque achevé. Restent à réaliser un puits supplémentaire pour les sanitaires et l’irrigation, et la desserte électrique par des panneaux solaires…

L’Ecole d’Entreprenariat Agricole (EEA)

campus

L’EEA est un lieu d’enseignement unique, intégré dans le campus de Pandiassou. La formation des étudiants allie des cours théoriques (agronomie, économie, comptabilité, informatique, langues...) au travail de la terre.

Ils sont formés à l’entreprenariat agricole : culture produits maraîchers et bananes notamment) , élevage, boucherie- charcuterie, pisciculture, apiculture, foresterie, agro-écologie, recherche sur l’adaptation au changement climatique… Ils alternent ces cours avec des stages pratiques sur les terres de leurs familles.

Des experts agronomes amis et bénévoles, en particulier de l’association Liberté par les Chamelles, contribuent à donner un enseignement adapté aux réalités locales.

Les étudiants ont aménagé un lac collinaire pour l’irrigation et vendent leur production à la coopérative locale, couvrant ainsi une partie de leurs frais de nourriture.

Les candidatures affluent de tout le pays. Mais, la plupart des jeunes n’ont pas les moyens de payer leur scolarité et la Fraternité n’est pas en mesure de financer suffisamment de bourses. Actuellement il n’y a donc qu’une soixantaine d’étudiants par semestre.

L’AFU cherche des financements pour que les effectifs puissent augmenter.

En 13 ans, l’EEA a formé plus de 1 800 jeunes. Les résultats sont encourageants.

Le coût annuel moyen de formation d’un étudiant est de 1800 euros.