Centres de nutrition

centre de nutrition

L’AFU, grâce au soutien déterminant de la Fondation Cécile Barbier de La Serre ainsi que de Saint-Gobain permet à la Fraternité de gérer 15 centres de nutrition qui accueillent 1 400 enfants.Sous la houlette de Soeur Dieutane et de 80 moniteurs expérimentés, les centres distribuent aux enfants 2 repas quotidiens 4 jours par semaine, et nourrissent parfois aussi les parents dans la détresse. Ceux-ci sont formés à la nutrition, l’hygiène et aux soins médicaux élémentaires.

Et les enfants sont accompagnés de façon à grandir harmonieusement. Sœur Dieutane développe également un programme de culture améliorant la qualité nutritionnelle des repas, notamment la plantation de moringa à forte teneur en protéines, minéraux et vitamines. Là où sont implantés les centres, les Petites Soeurs constatent une réduction drastique de 65 % de la malnutrition chez les moins de 5 ans. Les centres de nutrition sont 13 sur le Plateau Central, 1 à Jacmel et 1 à Petit-Place-Cazeau à Port-au-Prince.

Les moniteurs reçoivent une formation spécifique. Et un programme nutritionnel spécifique existe pour les bébés. Maintenir l’ouverture d’un centre est toujours un choix délicat à l’enjeu important: si on espère fermer un centre d’une part, comme un signe que la situation des familles s’améliore, la malnutrition nécessite son maintien par ailleurs. Le coût annuel de prise en charge d'un enfant est de 300 euros.